Au service de la reconversion de l’usine BATA

les outils de maîtrise foncière et de pré-aménagement de l’EPFGE

Au service de la reconversion de l’usine BATA

Au service de la reconversion de l’usine BATA

Au service de la reconversion de l’usine BATA,

les outils de maîtrise foncière et de pré-aménagement de l’EPFGE

Extrait du 18h30 sur France 3

Le 19 novembre 2021, une interview d’Alain Toubol, directeur général de l’EPFGE, était diffusée sur France 3 Grand Est. L’occasion lui a été donnée de faire connaître un peu mieux l’établissement et de mettre en lumière l’histoire étonnante du site de Bataville en Moselle.

Bataville, c’est d’abord un site très singulier : des bâtiments industriels répartis sur environ 10 ha au milieu des champs et les logements situés juste à côté. La cité usine a été bâtie par la famille Bata, une famille tchèque, dans les années 1930. Habitat, loisirs, santé, administration tout était pris en charge par l’industriel. L’entreprise a employé jusqu’à 2 000 salariés et produit jusqu’à cinq millions de chaussures par an. En 2001, l’usine ferme ses portes et 60 000 m2 de surfaces industrielles bâties se retrouvent à l’abandon.

En 2018, la communauté de communes Sarrebourg Moselle Sud souhaite poursuivre la réflexion sur les possibilités de redynamisation de l’ancienne usine Bata, la moitié des bâtiments étant d’ores et déjà réoccupée par de nouvelles activités. Les axes culturels, patrimoniaux mais surtout économiques sont privilégiés. La communauté de communes sollicite l’EPFGE qui engage une étude technique et programmatique. En 2020, la réflexion peut ainsi s’appuyer sur un plan d’aménagement et des éléments chiffrés. Elle a permis de confirmer l’opportunité d’implanter une unité de feutrage de laine, la société coopérative Mos’laine, en lien avec l’activité d’élevage ovin fortement présente sur le territoire du sud mosellan. L’étude a permis également de cibler les bâtiments qui, par leur surface et leur volume, sont en mesure d’accueillir cette activité industrielle.

La communauté de communes Sarrebourg Moselle Sud et l’EPFGE signe le 4 mars 2020 une convention de projet. La collectivité confie à l’établissement public la mise en œuvre des négociations et acquisitions foncières. En 2021, l’étude d’aménagement est complétée par des diagnostics techniques sur les bâtiments à acquérir. D’autres études, notamment sur le traitement environnemental du site de l’usine, pourront être envisagées, en lien avec le projet de la communauté de communes.

Plus d'articles

Faites votre recherche