CLUB PETITES VILLES DE DEMAIN

L’EPFGE fait vivre son réseau en Moselle

CLUB PETITES VILLES DE DEMAIN

CLUB PETITES VILLES DE DEMAIN

Le 29 novembre 2022, le club Petites Villes de Demain de la Moselle se réunissait à Sierck-les-Bains. L’EPFGE a présenté ses missions et ses modalités d’intervention au sein des centres-bourgs et centres de villes moyennes. L’occasion d’échanger avec les services de l’Etat, préfecture et Direction des Territoires, et les chargés de mission « Petites Villes de Demain ».

Le programme « Petites Villes de Demain » a été lancé en 2020. Il a pour objectif de renforcer les moyens humains et financiers d’un peu plus de 1 600 communes à travers la France. Les maires élus en 2020 sont ainsi aidés tout au long de leur mandat, jusqu’à 2026, pour concrétiser leurs projets de territoire. Sur les huit départements de compétence de l’EPFGE, 110 communes sont concernées. Fin 2022, l’établissement a accompagné ou accompagne les projets d’un peu plus de 60 d’entre elles et il est directement partenaire du programme d’une vingtaine. Les trois piliers du programme de 3 Md€ : le soutien en ingénierie, les financements sur des thématiques ciblées et l’accès à un réseau ou « club Petites Villes de Demain ».

Le département de la Moselle compte 11 Petites Villes de Demain : Bitche, Boulay-Moselle, Bouzonville, Château-Salins, Creutzwald, Dieuze, Farébersviller, Freyming-Merlebach, Hombourg-Haut, Morhange et Sierck-les-Bains. L’établissement est actif dans la plupart de ces communes depuis de nombreuses années.

Depuis 2015, l’EPFGE, alors EPFL, a développé un partenariat plus soutenu avec les communes de Sierck-les-Bains, Bouzonville puis Château-Salins / Dieuze / Vic-sur-Seille. Le cadre de ce partenariat : des études globales visant à mieux comprendre les fonctionnements et dysfonctionnements de ces centres-villes comptant chacun moins de 4 000 habitants. Les problématiques de circulation, de bâtis dégradés et de commerces vacants sont au cœur des interventions de l’établissement public. Il aide les communes à acquérir le foncier et apporte son soutien en termes de réflexions. Puis, tout bien pesé, il engage des travaux de pré-aménagement à l’exemple de ce qui a été conduit à Sierck-les-Bains.

SIERCK-LES-BAINS – Ancien Hôpital

SIERCK-LES-BAINS – Salle d’œuvre

BOUZONVILLE – Ancien Lycée professionnel

DIEUZE  – Salines Royales (La Délivrance) 2005

DIEUZE  – Salines Royales (La Délivrance) 2022

ChristelleGODAR

Christelle GODAR

Chef de projet “PVD”

« La commune de Sierck-les-Bains en lien avec la communauté de communes Bouzonvillois Trois Frontières (CCB3F), dans le cadre du programme centre-bourg développé par l’EPFGE, a établi dès 2015/2016 un programme de réaménagement des espaces publics. Une étude de stratégie urbaine a permis d’aboutir à une vision transversale du fonctionnement de la ville et de concevoir un programme opérationnel sur le centre historique. Consécutivement, la commune de Sierck-les-Bains, la CCB3F et leurs partenaires ont défini les phases de mise en œuvre de ce programme et les modalités d’intervention sur deux secteurs jugés prioritaires : le quartier « Tour de l’Horloge » (réhabilitation ou purge des bâtis dégradés et/ou vacants, renouvellement et diversification de l’habitat et requalification des espaces publics) et le glacis Est du château des Ducs de Lorraine (démolition d’un ancien hôpital – friche de 2 600 m², de 80 m de long et élevé sur 5 niveaux – et requalification paysagère du site).

Dans la continuité de sa démarche de revitalisation, la commune de Sierck-les-Bains et la CCB3F, ont engagé une réflexion pour la valorisation de la place Morbach / quai des Ducs de Lorraine et de la première section de la Grand’Rue. En effet, c’est par ces espaces que les visiteurs commencent la visite du bourg castral et de son château. La place Morbach, avec son office de tourisme, joue une fonction d’accueil et de transition entre d’une part la ville basse et la ville haute avec son château et, d’autre part, la véloroute « la Voie Bleue Moselle / Saône » et la cité médiévale. Ainsi, en soutien à ce projet, l’EPFGE a procédé aux acquisitions nécessaires et conduira des études et des travaux de pré-aménagement.

Ces programmations lient deux enjeux de revitalisation :

    • révéler le patrimoine historique et paysager de la ville qui représente le principal vecteur de développement économique et touristique pour la commune ;
    • offrir un cadre de vie renouvelé aux habitants par la reconquête du bâti et/ou des espaces en friche ».

Diaporama réalisé par Christelle GODAR

Enter your keyword