Au cœur des interventions de l’EPFGE, les centres-bourgs

Exemples de FOUG et de SIERCK-LES-BAINS

Au cœur des interventions de l’EPFGE, les centres-bourgs

Au cœur des interventions de l’EPFGE, les centres-bourgs

FOUG - Centre-Bourg

SIERCK-LES-BAINS - Salle d'oeuvre

En ce mois de décembre 2020, des travaux de pré-aménagement conduits par l’EPFGE viennent d’être réalisés à Foug et à Sierck-les-Bains. L’objectif de revitalisation des centres-bourgs fixé par l’établissement se concrétise. Après un temps consacré à la réflexion aux côtés des collectivités, de nouvelles perspectives s’ouvrent pour ces communes.
De nombreux centres-bourgs ou centres villes français font aujourd’hui face à un phénomène de dévitalisation. L’année 2020, avec la crise sanitaire, aura probablement encore accentué ce phénomène. Depuis 2015, l’EPF apporte son concours aux collectivités confrontées à ce genre de difficultés. D’abord volontairement limitée en termes d’expérimentations, la politique intégrée des centres-bourgs de l’établissement a pris de l’ampleur. En 2017, les modalités techniques et financières des interventions foncières sont renforcées pour accompagner les interventions des collectivités dans de meilleures conditions.
En 2020, l’établissement place l’objectif du soutien de l’attractivité des centres villes et centres-bourgs au cœur de son nouveau programme d’intervention. Il s’agit de conforter et de compléter ses interventions en articulation étroite avec les démarches engagées ou soutenues par l’Etat, la Région et les Départements.

Création d’un espace de respiration à Foug

Foug, petite ville de Meurthe-et-Moselle d’environ 2 800 habitants, est située à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Nancy. A l’angle de rues François-Mitterrand et du Docteur Serrière, un habitat insalubre menaçait la sécurité publique. En 2018, l’établissement en fait l’acquisition pour le compte de la commune de Foug, en partenariat avec la communauté de communes Terres Touloises. Une étude globale sur le centre-bourg avait été, au préalable, pilotée par l’EPF, aux côtés notamment du CAUE de Meurthe-et-Moselle. La déconstruction des trois biens a démarré en décembre 2020. Un espace de respiration, avec bancs publics et espaces verts, y sera aménagé par la commune.

Vers la création de logements sociaux à Sierck-les-Bains

A quelques kilomètres de la frontière avec l’Allemagne et le Luxembourg, Sierck-les-Bains, en Moselle, est une petite ville d’environ 1 700 habitants. La maison ou salle d’œuvre a été construite en 1931 rue de la Tour de l’Horloge, en face de l’église. Elle est fermée au public depuis les années 1980 pour cause de vétusté. Décembre 2020, sa déconstruction sous maîtrise d’ouvrage de l’EPFGE est achevée. Une réflexion à l’échelle du centre-bourg a d’abord été menée par l’établissement avec la commune de Sierck-les-Bains et la communauté de communes Bouzonvillois Trois Frontières. Le projet d’espace public sur l’emprise de la salle d’œuvre a été conçu en lien avec la réhabilitation du presbytère situé juste à côté. Trois logements sociaux devraient y être créés.

Plus d'articles

Faites votre recherche