MALZEVILLE - Parc de l’Abiétinée

Acquérir pour valoriser un site protégé

MALZEVILLE – Parc de l’Abiétinée

MALZEVILLE – Parc de l’Abiétinée

Le parc de l’Abiétinée c’est deux hectares d’espace boisé de grande qualité dans l’agglomération nancéienne. La Métropole du Grand Nancy a demandé à l’EPFGE de conduire les acquisitions. Après une quinzaine d’années de procédures, l’établissement public prendra possession des lieux en février 2022.

Il y a une quinzaine d’année, on redécouvrait sur les hauteurs de Malzéville, aux portes de Nancy, un espace boisé très particulier dénommé « l’Abiétinée ». Arboretum où se côtoient des essences rares et un parc paysager, le parc de l’Abiétinée est la création d’un paysagiste lié à l’Ecole de Nancy, Victor Didier. A l’époque, deux importantes voies de circulation, programmées de longue date dans le schéma de voirie de l’agglomération nancéienne, étaient prévues sur ce site. Ces projets ont provoqué la mobilisation de plusieurs associations attentives à l’aménagement de ce secteur sensible et à sa préservation.

Après un long débat et de nouvelles études de faisabilité, le Grand Nancy a choisi de modifier le tracé de la déviation afin de ne causer aucune atteinte à cet espace boisé. L’emprise envisagée pour la « Voie des coteaux » a alors été réservée pour une voie verte.

Le parc de l’Abiétinée a été classé au titre des sites protégés par décret du 22 août 2013. Le Grand Nancy, qui souhaite le valoriser et l’ouvrir au public, sollicite l’EPF pour en faire l’acquisition. Une première petite parcelle avait été achetée par l’établissement public en 1999. Mais aucune solution amiable n’a pu être trouvée avec le propriétaire principal.

Le 18 avril 2018, avec la notification de l’ordonnance d’expropriation, l’EPFGE devient propriétaire du site. A ce stade, l’exproprié ne pouvait plus vendre, ni faire de donation ou constituer une hypothèque sur les biens. En revanche, il en conservait la jouissance. En l’absence d’accord amiable, le juge de l’expropriation a fixé le montant des indemnités le 24 septembre 2021. Le paiement des indemnités ayant été réalisé en janvier 2022, l’EPF pourra ainsi prendre possession des lieux en février de la même année. Il continuera à en assurer la gestion jusqu’à la cession du site à la Métropole du Grand Nancy au plus tard le 30/06/2023.

Plus d'articles

Faites votre recherche